chic-660-okLundi de Créteil sur le thème Angio-OCT

Compte rendu de la journée OCT du 13 octobre 2015
Organisé par : Département Ophtalmologique Universitaire de Créteil – Université Paris-Est Créteil – Faculté de Médecine
Auteur : Dr Oudy SEMOUN

 

 

 

L’angio-OCT était à l’honneur ce lundi 13 octobre 2015.
L’émergence de cette nouvelle technologie non invasive, qui permet d’apprécier la vascularisation chorio-rétinienne in vivo en quelques secondes s’est révélée être une petite révolution dans le domaine des pathologies chorio-rétiniennes.
C’est donc naturellement que le dernier Lundi de Créteil était consacré exclusivement à cette imagerie.

Les nombreux participants ont ainsi pu partager les expériences des divers orateurs invités pour l’occasion.

Le Dr Alexandra Mière a ouvert les festivités par un rappel du principe de fonctionnement de l’angio-OCT, des images dites « normales » et des pièges fréquents liés aux artéfacts.

Venu de New York, le Pr Richard Rosen a ensuite captivé l‘assemblée en présentant une lecture sur les cas de rétinopathies et maculopathies diabétiques, analysés à la lumière d’un nouveau logiciel intégré à l’angio-OCT. Ce logiciel fournit une « cartographie de la vascularisation » de la couche concernée, et peut s’avérer très utile pour le diagnostic et le suivi des formes ischémiques.

Puis l’équipe de Créteil a partagé son expérience au travers de ses récentes publications dans le domaine de la DMLA.

Tout d’abord, le Pr Eric Souied a débuté par un festival d’images démontrant qu’un réseau vasculaire était encore visible et analysable au sein de lésions fibrosées, avec un aspect  « d’arbre mort », et qu’une quantification de la surface des néovaisseaux était possible. Les Drs Alexandra Mière et Eliana Constanzo ont montré l’aspect des néovaisseaux de type 1 en angio-OCT dans une étude comparative à l’imagerie classique par ICG. Le Dr Oudy Semoun a abordé le cas des néovascularisations de type 3, ou anastamoses, qui apparaissent sous la forme d’une « touffe » au niveau de la rétine externe et leur évolution sous traitement.  Le Dr Mayer Srour a fait une démonstration de l’aspect en angio-OCT de la vasculopathie polypoïdale et discuté diverses explications quant à leur aspect morphologique. Le Pr Salomon Yves Cohen a montré des cas de néovaisseaux de type 2 et leurs deux aspects possibles en angio-OCT : la méduse ou le glomérule. Le Dr Vittorio Capuano a illustré des cas de DMLA atrophique et expliqué que l’angio-OCT permettait une analyse fine des étages vasculaires choroïdiens dans cette affection.

D’autres pathologies rétiniennes ont par ailleurs été évoquées.

L’équipe de l’hôpital Lariboisière, représentée par le Dr Aude Couturier a offert une riche analyse sémiologique détaillée de la rétinopathie diabétique, ainsi que des télangiectasies maculaires.

Puis le Dr Eliana Constanzo a proposé une description des images retrouvées dans la CRSC. Enfin, le Dr Rocio Blanco-Garavito a donné les premiers résultats d’une étude originale s’intéressant à la sensibilité et spécificité de l’angio-OCT, en comparaison à l’imagerie multimodale classique.

Les débuts de cette imagerie passionnante semblent prometteurs et suscitent indéniablement un intérêt majeur.